Details
Nom du voleur : Lucas
Date du vol : Mar 18/09/2012
Accompagnateurs : Emilie
Lieu du déco : montagne de Buc
Departement du déco : 26
Position gps du déco : 44.219123,5.477200
Lieu de l'attero : montage de Buc
Departement de l'attero : 26
Position gps de l'attero: 44.219123,5.477200
Date de derniere modification : Mar 25/09/2012
Voile : chili XS
Type de vol : local
Heure de decollage : 17h30
Durée du vol : 0 heure(s) 1 minutes
Distance parcourue : 0.50km
Altitude Max atteinte : m
Vitesse verticale max du vario : m/s
Description de la météo : sud faible
Description du vol : C-R-A-S-H ! Enfin, nous avons réussi à faire bien mieux car nous finissons tout les deux, Emilie et moi, hors de l'aterro. Un bon couple de blaireau qui joue au parapente ! J'ai eu très honte de faire cela devant l'école d'Esprit Parapente. Heureusement, j'ai eu Delphine au telephonne par la suite qui m'a bien remonté le moral... Bref, de la belle boue qui aura un énorme avantage : j'ai beau me faire rigeur, je n'arrive pas à avoir peur en parapente - enfin, je n'arrivais pas !!! Ces deux accidents successifs enrobés d'une bonne couche de chance car finalement rien de sévère pour nous deux, me permettra d'ajouter un peu de rigeur à l'activité sans que je sois obligé de me forcer...

Pour les faits : Emilie vole toujours avec des marges énormes au relief. Comme elle aimerait tenir, je lui conseille de voler plus près (en lui expliquant la sellette exterieur pour être pret à dégager quand on lève la main)... tout ceci constitue la 1ère erreur car elle termine aux arbres... Ou plutôt pose dans les arbustes car sur ses deux pieds et la voile mise au sol en moins de 2 minutes par elle même...

La deuxième erreur bien plus débile. Je la survole. Oralement, elle me dit que tout va bien. J'ai 50 m à perdre pour poser pas trop loin d'elle et l'aider à déméler. J'ésite entre oreilles ou wings... Je soufle un bon coup pour me concentrer et bien sur opte pour les wings. Micro serie : je regarde où je veux poser allez, il en faut encore un... Je sens la voile qui part brutalement en arrière... Merde : la vrille. Alors que je suis encore en l'air, ma première pensé est de loin la honte de faire tout cela devant l'école qui regarde justement le branchage. Le sol n'est plus qu'à 10m, je me dit que si la voile revole, ça sera pire. Je garde les mains basse et me prépare au choc. (dans ma tête, j'imaginais ma voile plutôt ouverte en mode parachutale, Delphine me dira que c'était plutôt la voile en boule avec pas un caisson d'ouvert !). Choc bien violent : jambes, cul, dos, tête, poignet... Tous le monde en prend un coup ! 1 semaine après, j'ai surtout une côte et un poignet qui ne veulent pas revenir...

Mais bon, c'est le jeu. Il faut juste en tirer le maximum de positif !

Lien vers les photos ou la video :
Trace GPS a télécharger :
Voir le vol dans Google Map
Voir le profil du vol
Modifier
Retour à la page d'accueil